ISBN, EAN 13, des sigles à comprendre avant d’imprimer un livre

    10/12/2018

Publié par Aquiprint | Catégories : Edition

ISBN, EAN 13, des sigles à comprendre avant d’imprimer un livre

Vous pouvez souffler, la boucle est (presque) bouclée. Sur votre clavier, votre index a apposé le dernier point de votre ouvrage. Mais si vous souhaitez que votre livre soit soumis au dépôt légal, un certain nombre de mentions devront apparaître, dont l’ISBN !
Dans les lignes qui suivent, nous allons décortiquer cet incontournable code à 13 chiffres !

L’ISBN et l’EAN 13

Textuellement, il s’agit de l’acronyme signifiant « International Standard Book Number », à savoir le numéro d'identification international certifiant l'enregistrement d'un livre. Ce code est indispensable pour commercialiser votre ouvrage hors cercle privé. L’ISBN doit impérativement figurer sur la quatrième de couverture de votre livre ainsi que sur le verso de la page du titre. 

Sachez que depuis 2007, pour les livres français, le code relatif à l’ISBN est identique à celui du EAN 13 - European Article Numbering -, indissociable du code-barres et également visible au bas de votre quatrième de couverture. Pour expliquer simplement, le code-barre est la traduction numérique de votre ISBN.

Mais à qui s’adresser pour générer un ISBN et à quoi sert-il ?

L’ISBN est attribué par l’AFNIL - Agence Francophone pour la Numérotation Internationale du Livre -. Ce code facilite les opérations de traitement de votre œuvre - commandes, gestion, inventaires… - pour les professionnels de l’univers du livre comme les éditeurs, distributeurs ou encore les bibliothécaires ou les libraires.

En tant qu’acteur de l’auto-édition, vous devrez réaliser seul(e) cette démarche et télécharger le formulaire relatif à votre demande d’ISBN sur le site de l’AFNIL (le coup de pouce d’Aquiprint : https://www.afnil.org/default.asp?Info=3).

L’ISBN identifie votre livre, son numéro se rapporte uniquement à l’édition en question. L’AFNIL vous communiquera plusieurs codes ISBN, ainsi, il ne vous sera pas nécessaire d’effectuer de nouvelles démarches si vous souhaitez « auto-rééditer » votre livre. Cela vous fera gagner du temps… dans la rédaction de votre prochain projet ! 

Partager cet article

Ajouter un commentaire

 (avec http://)